Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 01:05

Extraits de la conférence de John Jeavons donnée durant le Rassemblement annuel du Seed Savers Exchange. USA. Eté 1998.
Traduction de l'anglais de Dominique Guillet (Kokopelli).

Soit le postulat : si nous ne nous occupons pas de l'humus, c'est la terre entière qui mourra de faim. Pour que la terre produise, il faut la nourrir. Et la bien nourrir.

« Ma question est la suivante : si dans six ans vous deviez produire par vous-même la totalité de votre nourriture ( vous ne pourriez pas l'acheter ou l'acquérir de quelqu'un d'autre) et qui est plus selon des modalités de production totalement durables et autarciques (vous ne pourriez pas acquérir de l'extérieur des fertilisants ou des matières organiques), de quelle façon transformeriez-vous votre vie aujourd'hui même et durant les cinq années à venir? »

« Si chacun d'entre vous ne peut pas consacrer les douze prochains mois à apprendre à produire sa nourriture de façon réellement durable (l'agriculture biologique, telle qu'elle est pratiquée sur toute la planète, est strictement une agriculture non-durable), peut-il alors créer avec 19 autres personnes un groupe de 20 personnes qui va sponsoriser une, deux ou trois personnes à se consacrer, durant toute la prochaine année, à apprendre comment produire de la nourriture selon un mode totalement durable? C'est une des impulsions fondatrices du "Ecology Action's Common Ground Mini-Farm Project" »

« Durant trois des quatre dernières années, l'humanité a consommé plus de nourriture qu'elle n'en a produit. Dorénavant, nous ne sommes plus un monde générant des surplus de nourriture. Qui plus est, nous sommes en train de perdre notre sol très rapidement. (...) Le témoin le plus probant de ce phénomène est l'évolution des déserts qui couvraient, en 1977, 44% de la surface terrestre de la planète et qui, selon une étude de l'ONU, vont couvrir, en l'an 2000, 63%, ou plus, de la surface des terres. Qu'allons-nous faire à ce sujet, d'autant plus lorsque nous prenons conscience que la population de la planète augmente tous les jours de 250 000 personnes? »

« Je voudrais vous demander de commencer à faire croître du sol. »

« Lorsque nous plantons en ligne, nous générons entre chaque rang un petit désert. L'existence de ces déserts entre les rangs constitue l'une des raisons majeures pour lesquelles l'agriculture chimique tout comme l'agriculture biologique épuisent les sols.»

« Dans la nature, il faut en moyenne 500 ans pour produire 2,5 cm de terre fertile ; il faut, de plus, environ 15 cm de terre fertile pour produire de bonnes plantes en agriculture. Cela veut dire que l'élaboration d'un bon sol agricole requiert 3000 années. Aux Etats-Unis, nous avons détruit 75 % de notre sol arable en 220 années, de par nos pratiques agricoles. Il nous faut maintenant renverser la vapeur. »

« La solution de ce problème réside dans la culture de plantes génératrices de compost, de plantes génératrices de carbone et de plantes génératrices de calories.(...) Voici ce qui est magnifique avec la micro-agriculture durable et Bio-intensive : en réinsufflant la vie dans le sol, nous avons été capables d'élaborer l'équivalent de 500 ans de sol en l'espace de huit années et demies, quant à sa structure de carbone humifère. »

« Nous pouvons générer 20 tonnes de sol par an et par personne lorsque nous utilisons correctement les méthodes de l'agriculture Bio-intensive. »

« Ce que j'aimerais que vous fassiez maintenant est que vous placiez vos mains en face de vous et que vous les teniez en coupe ouverte. Fermez vos yeux. Candide a dit et je vais le paraphraser : "Le monde entier est un jardin et quel endroit magnifique ce pourrait être si chacun d'entre nous prenait soin de notre partie de monde, à savoir notre jardin." La Terre est notre jardin et tout cela peut faire un monde de différence! »

Entre chaque rang, de la phacélie

 





Tout l'article, passionnant, se trouve ici, sur le site de Kokopelli.

Tout qui possède un jardin peut appliquer les quelques règles bio-intensives dont l'utilisation d'un compost.

Toute Mairie pourrait informer ses habitants et les encourager dans cette voie en réalisant elle-même une aire de compostage municipale.

Les programmes scolaires sont obligés aujourd'hui d'enseigner l'écologie. Chez les tout petits, c'est justement le jardin qui est coeur de l'apprentissage. Enfantastique


Partager cet article

Repost 0
Published by Ventenac Equitable - dans TRANSITION
commenter cet article

commentaires

  • : Ventenac Equitable
  • Ventenac  Equitable
  • : Lieu d'écoute, de parole et de débat pour tous les Ventenacois et Ventenacoises, créé lors des Elections Municipales de mars 2008 et qui, dans cette mouvance-là, reste un lieu de réflexion et de vigilance.
  • Contact

  • Ventenac Equitable
  • Groupe citoyen local, blog citoyen
  • Groupe citoyen local, blog citoyen

PRESENTATION

    Ce Blog est un lieu d'échanges. Si vous voulez vous tenir informés, notez votre email, dans la colonne de droite, sous la rubrique "Inscription=information". Si vous désirez un contact privé, écrivez-nous! Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.
Nous nous réservons le droit de supprimer tout propos publié que nous jugerions diffamatoire, injurieux,etc.

colibris
Lire l'Historique de Ventenac: en ligne,  depuis le site de la Mairie : ICI   

Nombre de visiteurs. Merci!

 :D

Date de création du blog  : 13/02/08

Web citoyen

Webcitoyen.com
Recommandé par des Influenceurs
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -